Notre enquête sur la RSE à Rennes Métropole

Responsabilité sociale des entreprises à Rennes Métropole

Le profil des entreprises que nous avons interrogées

En janvier 2020, avant de finaliser le modèle économique  d’ecoRennais, nous avons appelé des entreprises afin de connaître les services mis à disposition des salariés à Rennes par les entreprises elles-mêmes. Nous avons interrogé une cinquantaine d’entre elles, dont 50% se trouvent à Rennes et 30% à Cesson-Sévigné. Les autres sont réparties entre Chantepie, Saint-Grégoire, Bruz, Vern-sur-Seiche et Saint-Jacques-de-la-Lande.

50% sont des entreprises de développement de logiciels, de services informatiques et des SSII. Les autres représentent un large panel de secteurs (avocats, notaires, administration, construction, énergie, transport…)

Les PME sont les plus représentées

Pour être représentatifs, nous avons principalement choisi des PME, car ce sont les plus nombreuses. Ainsi, 30% des entreprises interrogées ont moins de 30 salariés, 35% entre 30 et 50, 15% entre 50 et 100, et 20% plus de 100.

Des entreprises dans l’ensemble sensibilisées à la RSE

Sur la cinquantaine d’entreprises interrogées, seules 3 indiquent n’avoir aucune démarche RSE. Mais pour arriver à ce résultat, nous avons dû creuser et donner quelques exemples de ce qu’englobe la RSE. Cela peut être rassurant: il semble naturel pour la plupart de recycler (80%), proposer des tasses réutilisables (45%), diminuer l’usage du papier (30%)… sans avoir besoin d’être poussées par une démarche sur laquelle on peut communiquer.

Mais si ces petites actions écologiques ressortent souvent, le deuxième volet de la RSE est souvent oublié.

Le bien-être au travail bien souvent mis de côté

Nous ne citerons pas les employés qui ont rigolé lorsqu’on leur a parlé de bien-être au travail tellement ce concept semblait loin de leur quotidien. Après tout, c’est quand même assez tragique de faire ce constat dans une époque où le sens donné au travail et l’équilibre personnel sont de plus en plus recherchés.

Les actions principales pour le bien-être au travail, par ordre de popularité, sont les suivantes: télétravail (30%, qui augmentera sans doute après le coronavirus), flexibilité horaire (28%), pots et sorties offerts par l’entreprise (28%), salle de pause (17%) et ergonomie du poste de travail (15%).


Les obstacles des dirigeants à leur engagement RSE trouvent leurs origines dans 6 dilemmes :

  • Dilemme ontologique de la pertinence ou non de la notion de RSE ;
  • Dilemme philosophique du sens de la responsabilité, s’il faut la comprendre plutôt comme libre engagement altruiste ou comme imputation et redevabilité sociale ;
  • Dilemme éthique du caractère volontaire ou obligatoire de la RSE ;
  • Dilemme stratégique du rôle à accorder aux parties prenantes vis-à-vis de l’entreprise ;
  • Dilemme politique de la conjugaison au singulier ou au pluriel de la RSE, comme « la » Responsabilité Sociale de « chaque » organisation, ou comme « notre » coresponsabilité commune à coordonner en réseaux ;
  • Dilemme historique du devenir de la RSE comme changement radical du mode de production industriel ou comme correction à la marge.

Selon le philosophe François Vallaeys (« Les fondements éthiques de la Responsabilité Sociale »)


En effet, la RSE peut faire de l’entreprise une organisation éthique et responsable, mais est-ce qu’elle en devient pour autant une organisation durable (au niveau sociétale et environnementale)?

Vous cherchez des idées pour améliorer votre politique RSE et votre durabilité?

Avec ou sans Chief Happiness Officer (1 entreprise sur 50), il est possible de prendre des actions peu ou pas coûteuses pour l’entreprise (recyclage, massage, sensibilisation, repas…). Nous posterons régulièrement des exemples d’entreprises qui interviennent pour améliorer la durabilité des entreprises à Rennes Métropole.

Et il n’y a pas que dans les entreprises de services ou de tech que l’on peut parler de bien-être au travail.


Pour aller encore plus loin, nous vous invitons à vous inspirer de notre fournisseur de cidre Coat Albret, déjà très avancé sur sa durabilité sociétale et environnementale.

Une envie de partage?

facebook Linkedin Email

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code